Macédoine

Macédoine grecque, le pays réel !

Autotours en Macédoine

  • Période suggérée de mars à novembre
  • Groupes de 2 à 6 personnes
  • De quatre à sept journées complètes
  • Pour des groupes plus importants, vous pouvez nous consulter

 

L’inattendu d‘une expérience

La Macédoine est cette terre grecque à la fois mystérieuse et plurielle, au carrefour de l’histoire, des civilisations et des empires, Macédonien, Hellénistique, Romain, Byzantin et Ottoman. Lieu de Philippe II et d’Alexandre le Grand, ce territoire d’une nature majestueuse, est autant riche de vestiges comme de surprises.

Nous découvrons le territoire le plus balkanique de la Grèce, à la beauté séductrice au dire des initiés, avec ses contrées aux forêts denses et aux villages encore traditionnels, ainsi qu’aux belles et longues plages et aux montagnes enneigées en hiver.

C’est une expérience unique à travers les traces des civilisations qui ont bâti l’histoire et les réalités humaines actuelles, tant étroitement liées à leur milieu naturel.

Une Grèce “de l’intérieur”, mystique, charmante, ouverte et… gastronome.

 

Pour lever le voile sur les grandes beautés et les petits secrets de la Grèce

L’inattendu s’offre au visiteur dès son entrée en matière par le Mont Olympe, puis devant les tombes royales Macédoniennes, dont celle attribuée à Philippe II, ou encore en à la découverte de l’École d’Aristote entre mille et un arbres fruitiers.

Plus au nord, nous pouvons admirer les beautés du Lac Kerkíni et ses… buffles. En ces paysages naturels superbes, les populations locales sont généralement marquées par les guerres balkaniques et mondiales du siècle passé. Une histoire et mémoire vivantes, que nous ne manquerons pas d’évoquer. Sans oublier notre rencontre… inéluctable avec la gastronomie locale faisant partie intégrante du panorama macédonien

La Terre humaine.

 

Parcours et étapes suggérés en détail

Nous partons d’Athènes pour atteindre notre première étape dans l’après-midi, Litóchoro, bourgade située sous le Mont Olympe, la plus haute montagne de la Grèce et son premier Parc National d’une beauté naturelle exceptionnelle. Nuit d’hôtel à Litóchoro, 420 km parcourus.

Nous découvrons le parc archéologique et son site naturel de Dion, cité sacrée des Macédoniens durant l’Antiquité. Dans l’après midi, nous atteignons le site de Vergína, Aigaí des Anciens, la première capitale du royaume de Macédoine, classé au patrimoine mondial par l’Unesco pour son célèbre cimetière royal. Nuit d’hôtel à proximité, 180 km parcourus.

Nous poursuivons par la révélation de la région, en commençant par les localités de Véria et de Náoussa, à son émouvant parc historique de l’École d’Aristote situé à proximité de la ville. La géologie produit ici des effets surprenants. Sources, torrents et chutes d’eau animent un peu partout le paysage, même en ville. En fin d’après midi, nous atteignons la région de Sidirókastro plus au nord, pour savourer la splendeur de la région du Lac Kerkíni. Nuit d’hôtel à Sidirókastro, 210 km parcourus.

Nous découvrons les surprenants forts de la ligne Metaxás, ouvrages construits le long de la frontière gréco-bulgare, dont le fort Roúpel, lieu de mémoire de la Deuxième guerre mondiale. Le tout, au magnifique spectacle naturel entre les monts Belès et les montagnes du Rhodope, qu’emprunte le fleuve Strymón. Pour le visiteur c’est une révélation, tout comme son initiation à la gastronomie locale, en partie liée à l’élevage des buffles d’eau aux bords du Lac Kerkíni. La Macédoine vraie de vraie, avant tout succulente. Nuit d’hôtel à Sidirókastro, 140 km parcourus.

Nous pénétrons dans le territoire du Lac Kerkíni et de son parc naturel, pour explorer son écosystème en embarcation. Nous visitons le Monastère Orthodoxe féminin proche, à l’architecture inspirée du Mont Athos. Les Balkans comme on les imagine, étonnants, extravertis et accueillants. Nuit d’hôtel à Sidirókastro, 130 km parcourus.

Depuis Sidirókastro nous mettons le cap vers le sud pour atteindre Platamónas dans l’après-midi, sous le Mont Olympe. L’occasion de profiter de la longue plage en mer Égée. Nuit d’hôtel à Litóchoro, 210 km parcourus.

Nous proposons également, la possibilité de visiter la ville de Thessalonique nécessitant une nuit d’hôtel sur place pour un départ le lendemain matin en direction d’Athènes.

Départ de Litóchoro, ou de Thessalonique pour atteindre Athènes en fin d’après-midi. Nous découvrons sur notre route les légendaires Thermopyles, littéralement “les portes chaudes”, ce point stratégique dans la Grèce antique et lieu en 480 av. J.-C. de la bataille opposant les Grecs de Léonidas aux Perses de Xerxès, 420 km, ou 500km parcourus si départ de Thessalonique.

Au cœur de l’ancien Royaume de Macédoine.

 

Une Grèce confidentielle, peu avare de ses charmes !

 



Attique

Athènes

Saroníque

Thessalie

Macédoine

Liens utiles

La Macédoine grecque sur Wikipedia
Le site de Vergína d’après l’UNESCO
Thessalonique, belle du nord !
L’insolite Lac Kerkíni